etincelle-jaune-web

Pourquoi L'Etincelle ?

Etincelle vient du latin Scintillare qui signifie : briller, scintiller.

Entrer en psychothérapie, c’est justement une invitation à étinceler, à déployer son potentiel et à rayonner, libéré des schémas limitants, apaisé de ses traumas et de ses blessures.

L’Etincelle est par définition :

- une « parcelle incandescente qui se détache d'un corps enflammé ou qui jaillit du frottement de deux corps » 

Ex : Le brasier jetait des étincelles.

C’est au coeur de la relation thérapeutique, dans les jeux de frottements que sont le transfert et le contre-transfert, que se manifestent votre façon d’être au monde et aux autres : souple ou rigide, sereine ou souffrante, créative ou figée.

J’aime l’idée que le duo client/thérapeute fasse des étincelles.
Faire des étincelles, c’est réussir et briller, grâce au pouvoir de l’alliance thérapeutique. Et c’est aussi se confronter, en passer peut-être par des moments conflictuels, des états d’inconfort, des états qui dérangent, justement parce que les choses sont en train de se réveiller et de bouger. 

Dans tous les cas, les étincelles jaillissantes de ce face à face client/thérapeute auront la couleur d’une liberté nouvelle.

 

- un « petit incident, faible cause qui produit un effet important » 

Ex : L’étincelle qui met le feu aux poudres.

J’aime l’idée que le thérapeute soit celui qui donne la pichenette.
Car d’une toute petite étincelle peut jaillir un grand feu !

C’est parfois une simple phrase qui fait mouche et qui résonne encore longtemps à votre oreille, ou un geste bienveillant attendu depuis tellement longtemps qu’il vient mettre un baume sur une blessure très ancienne…

Le thérapeute est un tuteur qui aide à faire déclic, à « trouver le bouton ».
Ce petit coup de pouce peut faire la différence quand on se sent bloqué.

Tel un Jiminy Criquet posé sur votre épaule, ou un petit colibri transportant une minuscule goutte d’eau, votre thérapeute attire votre attention sur le premier petit caillou blanc posé sur votre itinéraire. Et comme chacun le sait, une fois le premier pas engagé sur le chemin…

- une « manifestation vive, soudaine et de peu de durée de quelque chose » 

Ex : Une étincelle de génie.

J’y vois la fulgurance jubilatoire de certaines prises de conscience en séance.
Ce moment euphorique où tout s’éclaire, comme si, d’un coup, on accédait à une lumineuse compréhension, où l’on a envie de crier : Eureka !!!… 

- un « point, reflet brillant » 

Ex : Il y avait des étincelles dans son regard.

L’étincelle d’un regard, c’est le reflet pétillant de la vie, de l’en-vie.
Nourrir la motivation d’entreprendre, faire d’une vie un espace de plaisir et de joie, voilà la vocation de la psychothérapie.

Enfin et surtout, l’étincelle, pour moi, c’est la lumière
La lumière qu’on fait en soi, et la lumière qui émane de nous lorsqu’on est profondément aligné et heureux. 

L’étincelle est une invitation à étinceler…
Entendez-vous les « ailes » de l'
étincelle ?

 

 

bandeau-jaune-logo

Venir au cabinet L'Etincelle

  • Prendre un rdv : 06 29 37 74 09
  • Lundi- Vendredi8:00 - 20:00
  • Samedi9:00 - 13:00
  • DimancheFermé
  • Congés du 5 au 30 août 2017Fermé